Types de tests d'air et d'analyse Amiante et Moisissures

Saviez-vous que l’air intérieur est pollué ? Selon une étude, il peut être constitué de plus de 900 substances chimiques. De ce fait, différents tests de la qualité d’air s’imposent pour prévenir les effets néfastes de ces éléments nocifs sur la santé.

 

  • Tests d’air pour l’amiante : (test journalier et test final)

 

  • Analyse des moisissure et test d’air moisissures pour détection de spore,

 

  • Analyse des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante : analyse de tuile de vinyle, plâtre, joints de plâtre, peinture, vermiculite, revêtements extérieurs, etc

 

Pourquoi analyser la qualité de l’air intérieur ?

En restant chez vous, vous avez toujours pensé que vous êtes à l’abri de la pollution. Mais, c’est tout à fait faux ! Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur contient une quantité innombrable d’éléments contaminants. Sachez que la plupart des éléments nocifs qui s’infiltrent dans l’air intérieur sont inodores et indétectables à l’œil nu, d’où la nécessité de faire une analyse de la qualité d’air.

L’analyse de la qualité de l’air intérieur est aussi nécessaire pour améliorer votre bien-être au quotidien. Cette étape vous permet de réduire les risques d’apparition des pathologies telles que la rhinite allergique, l’irritation des yeux, les troubles respiratoires, l’éruption de la peau… Elle peut également prévenir les maladies chroniques qui touchent les enfants en bas âge. Vous devez savoir que 50 % des asthmes infantiles sont causés par un air intérieur vicié, plus particulièrement par la présence des particules allergènes dans l’air.

En réalisant une analyse de la qualité de l’air intérieur, sachez que vous augmentez la plus-value de votre bien immobilier. En offrant un logement sain, vous disposez d’un « argument en béton » pour proposer un loyer plus élevé. Lors d’une vente immobilière, la présentation d’un test d’air peut également convaincre les futurs acquéreurs à conclure la transaction.

null

Quelle est la meilleure option pour tester la qualité d’air intérieur ?

Il existe plusieurs méthodes pour tester la qualité de l’air intérieur :

  • l’une des méthodes les plus simples pour analyse la qualité de l’air consiste à s’équiper d’un kit prêt à l’emploi. Cependant, ce dispositif présente quelques inconvénients. En effet, il est généralement conçu pour évaluer la température ambiante et le taux d’humidité dans une pièce ;
  • il est aussi envisageable d’investir dans l’achat d’un détecteur de monoxyde de carbone pour se prémunir contre la pollution de l’air intérieur. En revanche, il n’offre pas la possibilité d’analyser la teneur des autres particules dans l’air intérieur ;
  • pour détecter toutes les particules qui polluent l’air intérieur, il est recommandé de s’adresser à un professionnel pour réaliser un test de la qualité d’air. En optant pour cette solution, sachez que vous bénéficierez d’une prise en charge complète.

Quels que soient vos besoins, l’entreprise vous propose une prestation fiable et de qualité. Elle peut s’occuper uniquement du test d’air et vous fournit des recommandations pour réparer les failles. Vous pouvez aussi confier à un professionnel l’analyse de l’air intérieur et la décontamination des lieux. Même si cette seconde option coûte plus cher, sachez qu’elle est plus avantageuse pour préserver votre santé et optimiser votre sécurité.

Test d’air par un professionnel : quels types d’intervention ?

Plusieurs facteurs peuvent entraîner la pollution de l’air intérieur. L’humidité, la fumée de cigarette, la fuite de gaz sont parmi les causes les plus connues. Mais il existe d’autres substances plus dangereuses qui peuvent être présentes dans l’air.

1.

Détecter l’amiante

Si vous louez une maison ancienne, il se peut que la vermiculite ait été utilisée lors des travaux d’isolation. Ce matériau, qui possède des pouvoirs isolants incontestables, est pourtant néfaste pour la santé. De récentes études ont attesté qu’il contient de l’amiante, un élément qui est qualifié de cancérigène. En procédant à un test d’air, vous pouvez éviter les risques sanitaires provoqués par l’amiante contenu dans la vermiculite.

2.

Repérer la présence des polluants biologiques

Vous devez savoir qu’une grande variété de matières biologiques peut polluer l’air intérieur. En dehors de la moisissure, qui est souvent apparente, un test d’air permet de détecter l’infestation d’acariens, de cafards ou de rongeurs dans votre maison. En plus de provoquer des dégâts matériaux, l’urine et l’excrément figurent parmi les éléments allergènes. En d’autres termes, ils sont à la source des gênes respiratoires.

3.

Diagnostiquer l’infiltration des gaz nocifs

L’analyse de la qualité d’air peut détecter le radon qui est suspendu dans l’air. Bien que ce gaz soit inodore, il est extrêmement dangereux pour la santé. Des études ont relevé que l’exposition au radon est l’une des principales causes du cancer de poumon. Cette substance est généralement présente dans le sous-sol, mais peut s’infiltrer dans tout le logement.

D’autres particules comme le monoxyde de carbone ou le dioxyde d’azote peuvent aussi polluer l’air intérieur. D’une manière générale, ces gaz sont produits par les différents appareils de chauffage tels que les radiateurs, les cheminées ou encore les poêles chauffants.

Il est important de préciser que plusieurs polluants chimiques comme les bisphénols, le benzène ou le formaldéhyde sont aussi présents dans les peintures, les parfums, les revêtements du sol ou les colles…

Le test d’air est une étape que l’on ne doit pas négliger même si aucun problème apparent n’est constaté dans votre maison. Pour vous assurer de la qualité de l’air dans les pièces à vivre, vous pouvez vous adresser à tout moment à un professionnel pour faire les analyses et décontaminer les lieux en cas de besoin.

null

CERTIFICATION

Chez Décontamination Experts MC, nous travaillons minutieusement afin de vous garantir un environnement adéquat et sécuritaire pour la santé de votre famille. Nos travaux sont assurés par l’APCHQ. De plus, un laboratoire indépendant analyse l’air après nos travaux de décontamination. Vous aurez ainsi la certitude que toutes traces d’amiante ou de moisissure sont disparues.